• On enchaîne aujourd'hui avec la seule série animée réalisée par le légendaire Satoshi Kon : Paranoia Agent.

    Paranoia Agent

    Nom Original : Mousou Dairinin

    Auteur : Satoshi Kon, Seishi Minakami

    Années de production : 2004

    Catégorie : Seinen

    Genre : Drame, Psychologie, Horreur, Satire

    Studio : Madhouse

    Durée : 13 épisodes de 24 minutes

    Paranoia Agent

    Grand fan de Satoshi Kon, j'avais essayé il y a quelques années cette série plutôt particulière mais je n'avais pas dépassé l'épisode 3 faute de motivation et d'intérêt. J'ai donc retenté récemment et j'ai pu la finir en entier. Bilan ? C'est du Satoshi Kon pur et dur à n'en pas douter, cependant je n'ai pas pu rentrer dedans et j'ai été laissé sur le côté tout au long de la série. Dommage donc mais cela reste un anime super intéressant.

    L'histoire se déroule dans le Tokyo du début des années 2000, Tsukiko Saki est une designeuse d'une grande entreprise surtout connue pour avoir réalisé Maromi, la dernière peluche à la mode. Jalousée de ses collègues, solitaire et plutôt timide, la jeune femme subi une pression terrible. Un soir, en rentrant de son travail, elle est attaquée dans la rue et emmenée à l'hôpital. Deux policiers se rendent alors à son chevet pour prendre sa déposition et commencer l'enquête mais quand elle leur révèle la nature de son agresseur, ces derniers restent choqués. En effet son agresseur n'est autre qu'un enfant, probablement en 6ème, équipé de rollers couleur or et d'une batte tordue. Il sourit de manière sadique avant chaque coup. Rapidement, l'affaire se médiatise et le gamin à la batte(ou Shonen Bat) devient une véritable légende urbaine. Assez sceptiques, les policiers vont toutefois juger l'affaire bien plus crédible après l'agression identique d'un journaliste qui suivait Saki. L'affaire du gamin à la batte n'est pas prête de s'arrêter.

    Paranoia Agent

    Comme je le disais plu haut, c'est vraiment du Satoshi Kon. Le scénario emprunte beaucoup à Paprika et Perfect Blue, on retrouve toujours cette mince frontière entre rêve et réalité. La psychologie humaine est toujours au coeur de tout et l'ensemble parait très crédible grâce à une mise en scène de génie, très inspirée dans sa forme de celle de Millenium Actress. L'aspect visuel joue également énormément sur le scénario, au passage les fans ne pourront qu'apprécier la patte graphique et surtout, le retour de quelques personnages tertiaires de Tokyo Godfathers. C'est au final assez dramatique, intelligent et bien écrit mais...Il faut pouvoir rentrer totalement dans cet univers pour en comprendre toute l'intensité, tous les rouages. Personnellement cela n'a pas été le cas. J'adore Kon et je trouve le travail très bien foutu mais j'ai beau avoir essayé sous divers états, à différents moments de la journée je n'ai pas été emporté. Bien dommage donc tant le tout a l'air profond. Après cela reste dans le genre du réalisateur qui n'a jamais séduit le public entier mais visait souvent un public plus restreint mais plus passionné. Si vous êtes fan de Satoshi Kon je vous conseille de vous laissez tenter, cela ne fera pas de mal et qui sait, vous pourriez tomber sur l'un des meilleurs animes de votre vie. Pour les autres je ne sais pas vraiment s'il y a un intérêt à visionner la série. La satire de la société japonaise est superbe, l'humour est parfois bien présent et tout l'aspect technique frôle le génie mais malgré cela, c'est assez bloquant pour les néophytes. Du coup je vous renvoie vers ses films que sont Perfect Blue, Millenium Actress, Tokyo Godfathers et Paprika. Si après ça vous aimez le réalisateur, alors n'hésitez plus. Paranoia Agent a été une bonne expérience sans être incroyable.

    Paranoia Agent

    Note finale : 13/20

    Paranoia Agent

    Yahoo!

    votre commentaire
  • On se retrouve ce soir avec un anime exceptionnellement intéressant que j'ai beaucoup apprécié et que je vous conseille déjà de regarder : TERRAFORMARS.

    TERRAFORMARS

    Nom Original : TERRAFORMARS

    Auteur : Yuu Sasuga(scénariste), Kenichi Tachibana(illustrateur)

    Années de production : 2014

    Catégorie : Seinen

    Genre : Horreur, Science-fiction, Action

    Studio : Liden Films

    Durée : 13 épisodes de 22 minutes + 2 OAV de 25 minutes

    TERRAFORMARS

    Attention, cet anime est destiné à un public âgé d'au moins douze ans du fait de scènes de violence extrême.

    J'avais effectivement oublié de le préciser mais oui c'est un anime très violent(officiellement interdit aux moins de seize ans mais je pense que c'est un peu abusé). Donc pour reprendre, TERRAFORMARS est un manga crée par le duo Tachibana/Sasuga et débuté en janvier 2011. Malgré des débuts difficiles il a fini par remporter l'adhésion du public ainsi qu'un immense succès. Sur nos écrans, nous avons pu le découvrir en août 2014 avec un premier OAV puis dès septembre avec la diffusion de la série(le second OAV est sorti en novembre). Désormais achevée, la saison 1 devrait logiquement être suivie d'une saison 2 au vu du succès de l'anime. J'ai personnellement découvert TERRAFORMARS complètement par hasard il y a peu de temps et je dois avouer que c'est une très très belle surprise, une surprise avec beaucoup de défauts mais énormément de qualités. Nous allons donc commencer par un synopsis.

    TERRAFORMARS

    Durant le XXIème siècle, un étrange virus est apparu sur Terre avec un taux de mortalité de 100%, son nom : Alien Engine. Incapable de faire face à ce nouveau désastre qui touche de plus en plus de monde, l'humanité a décidé de coloniser Mars afin de s'y exporter pour échapper au virus. Il a donc été décidé de terraformer la planète rouge en y envoyant une espèce de mousse ainsi qu'un grand nombre de cafards, des espèces hautement résistantes et capables d'aménager un climat humainement habitable sur Mars. En 2577, la terraformation arrive à son terme, Mars est habitable. Une équipe d'astronautes d'élite est alors envoyée dans l'espace pour confirmer la nouvelle. C'est ainsi que l'opération Bugs 1 fut lancée. Malheureusement, avant même d'avoir pu poser le pied sur la planète rouge, l'équipe entière fut massacrée par des monstres humanoïdes. L'un des astronautes, avant de succomber à ses blessures, a pu envoyer sur Terre les informations recueillies. Par une force inconnue, les cafards ont pris une forme humaine et chasse tout humain s'aventurant sur la planète. Ces colosses terrifiants massacrent les humains exactement comme on se débarrasse d'un cafard sur Terre.

    En 2599, la mission Bugs 2 est lancée afin d'éradiquer les cafards restants. Mais cette fois-ci, adieu les armes conventionnelles. L'humanité s'est doté d'une nouvelle arme : la capacité d'injecter de l'ADN des plus incroyables espèces d'insectes dans les membres d'équipage. Avec une petite injection, ces derniers se transforment en hommes-insectes et peuvent lutter face aux cafards. Dirigée par Donatello K. Davis, l'équipe pose le pied sur Mars et rencontre ses premiers adversaires. Malheureusement, il semble que ces derniers se soient considérablement développés intellectuellement. Sur les quinze soldats, seuls deux japonais s'en sortent : Shokichi Komachi et Ichiro Hiruma. Les cafards ont évolué, l'humanité doit également le faire.

    TERRAFORMARS

    En 2619, l'humanité joue son dernier atout. Désormais les injections d'ADN peuvent se faire à partir de n'importe quelle espèce animale ou végétale de la planète Terre. La mission Annex 1 est lancée avec plus de 100 personnes à son bord. Toutes venues éradiquer les cafards pour sauver ou venger des proches morts à cause d'Alien Engine. La mission regroupe toutes les nations du monde et est dirigée par un certain Shokichi Komachi. De son côté Akari Hiramazu est un jeune japonais de vingt ans spécialiste en karaté qui affronte hommes et animaux dans des cages pour le plus grand plaisir des riches. Son but est de pouvoir payer les frais médicaux de son amie d'enfance, atteinte d'Alien Engine. Ce jour là, il doit affronter un ours, puisque les organisateurs veulent éviter de payer trop longtemps les combattants. Mais après s'être fait massacré, Akari se relève et broie le crâne de la bête sauvage. Il est comme possédé par une puissance phénoménale. C'est la raison pour laquelle Shokichi Komachi et Michelle K. Davis sont venus assister à son combat. Akari possède un pouvoir hors norme qui en fait une arme de choix pour la lutte sur Mars. Lorsqu'il apprend par Komachi que son amie est morte alors que l'U-NASA(la compagnie en charge de l'opération) la prenait en charge, il décide de tenter le coup pour sauver le monde. La condition pour s'y lancer, survivre à une opération médicale d'importance, 36% de réussite. Mais la capacité du jeune homme va lui permettre de passer cette étape. Il rencontrera alors à l'hôpital Marcos, Sheila et Alex, trois jeunes qui comme lui se sont engagés pour lutter sur Mars.

    Une fois les préparatifs terminés la navette quitte la Terre avec pour destination Mars. Regroupée sous six bannières, la totalité des membres d'équipages doit attendre 39 jours pour pouvoir poser les pieds sur la planète rouge, c'est l'occasion de créer un esprit d'équipe. Malheureusement, juste avant d'arriver sur Mars, des cafards émergent de nulle part et attaque les jeunes soldats pris de court. Le massacre est impressionnant, en effet, les injections sont soigneusement gardées sous clé en attendant l'arrivée sur Mars. Fort heureusement, parmi les membres d'équipage se trouvent six armes quasi indestructibles en la personne des commandants d'escouade. Ces derniers terrassent les cafards en quelques secondes mais le constat est là, environ la moitié des soldats sont morts avant même la fin du voyage. L'opération Annex 1 commence donc dès maintenant. La cinquantaine de survivants se séparent en six escouades qui dès leur arrivée sur Mars, couvrent chacun une zone de la planète pour récupérer renseignements et prélèvements. L'escouade 1(américano-japonaise, commandement japonais) est dirigée par Shokichi Komachi, la 2(américano-japonaise, commandement américain) est dirigée par Michelle K. Davis, la 3(russo-scandinave) par Sylvester Asymov, la 4(sino-asiatique) par Liu Yiwu, la 5(germano-sud-américaine) par Adolf Reinhardt et la 6(confédération romaine, européano-africaine) par Joseph Gustav Newton. Mais dès leur séparation, chaque groupe va se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond. Les cafards semblent incroyablement évolués. Mais beaucoup ne les craignent pas, les soldats d'Annex 1 sont désormais prêts à faire face à ces monstres humanoïdes qui menacent la survie des leurs. Akari, Alex, Marcos, Yvan, Kenji et les autres n'ont pas l'intention de mourir ici.

    TERRAFORMARS

    Un peu long pour un synopsis ? Peu importe c'est ce qu'il fallait. J'ai voulu restituer le mieux possible le superbe scénario de TERRAFORMARS. Sincèrement, l'ambiance est hallucinante et l'histoire, même si elle n'évolue pas assez vite(saison 1 n'oubliez pas) est juste géniale. Sans temps morts, glauque, inquiétante mais aussi bourrée d'action elle ne nous laisse aucun répit. Jamais. Le grand nombre de personnages qu'on pourrait craindre est en réalité une grande qualité car on s'attache assez rapidement à leur histoire. Moi j'aime beaucoup cette sensation de "groupe", je ne sais pas comment dire, mais quand un grand groupe doit faire face à une menace immense et qu'il se voit donc obligé de s'unir. J'aime cet esprit d'union et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ici il n'y a que ça. Un gros plus. Histoire d'en rajouter une couche les personnages, pour la plupart, sont super charismatiques et touchants. On se prend vite d'affection et leur histoire n'en est que plus prenante. Les OAV quant à eux, qui traitent de la mission Bugs 2, sont également super convaincants à ce niveau là.

    Autre avantage indéniable : les espèces animales et végétales. Le but des opérations n'est pas de fournir une force monstrueuse aux humains mais de leur donner une faculté extraordinaire qu'on peut trouver dans la nature terrienne. Exit les ours, lions, rhinocéros et autres qui ont pour seule qualité une force démesurée. Non ici ce sont des vraies capacités hors norme, hallucinantes. La paraponera et sa piqure dévastatrice, la fourmi explosive, la harpie féroce et ses pattes surpuissantes j'en passe et des meilleures. Sincèrement, si vous vous intéressez vraiment à l'univers, votre culture générale ne s'en portera que mieux. Chacune des ces espèces exceptionnelles existe et pour beaucoup, j'ignorais que ces capacités étaient possibles. C'est aussi là qu'on se rend compte que les animaux et végétaux sont phénoménaux. Quand vous avez vu les injections d'ADN plus haut je suis sûr que certains s'imaginaient en ours, loup ou autre animal "balèze", pourtant on se rend compte entre autre grâce à TERRAFORMARS qu'ils sont loin d'être si dangereux que ça(ne faites pas chier un ours quand même, lui ne sait pas qu'il y a mieux). C'est vrai que des capacités comme l'immortalité, le contrôle de l'électricité ou la super vue(non pas celle d'un oiseau, cherchez mieux) existent dans le règne animal, mais on en parle tellement peu que beaucoup l'ignorent, dont moi avant cette série. Donc voilà, en plus de suivre une superbe histoire vous vous cultiverez, vous découvrirez par exemple que le guépard est loin d'être si rapide que cela(proportionnellement à sa taille). Enfin pour terminer sur les qualités, l'aspect visuel est parfait et la bande-son frôle la perfection. Là-dessus vous ne risquez rien, ce n'est que du bonheur.

    TERRAFORMARS

    A présent passons aux défauts, car il y en a. Tout d'abord, le rythme de l'épisode 1. Seul cet épisode est concerné mais pour ma part, cela m'a fait débuter la série sur une mauvaise base. Tout ce qu'il faut voir est là, mais super mal rythmé. Sincèrement cet épisode m'a fait peur au début, je craignais le gros ratage. Bon ce n'est pas du tout le cas mais un mauvais début(plutôt moyen disons) c'est toujours risqué. Ne vous en faites pas cela s'arrange dès l'épisode 2. Par contre plusieurs choses ont continué. Tout d'abord certaines scènes de violence au début de la série, je le dis, j'ai rigolé. Une scène en particulier m'a rappelé Blood-C tellement c'était ridicule. L'horreur ne doit pas faire rire donc de ce niveau là ça partait mal également. J'ai aussi été déçu de l'histoire des personnages, pas en tant qu'individualité mais en globalité. Pour être clair, le passé de ces derniers est valable, intéressant et bien foutu mais tous ont une histoire hyper glauque, triste et dramatique. Je veux bien qu'il y ait du malheur pour donner un sens à l'histoire mais là ça fait too much(roh l'expression de vieux!), seules les histoires principales restent dans la mesure.

    Mais tout cela ne gâche pas vraiment l'anime qui est excellent. Par contre un dernier défaut fait perdre pas mal de points à TERRAFORMARS : la mise en scène. Celle-ci est parfois un peu cliché mais on se rend vite compte que c'est nécessaire(là je parle des explications en détails des espèces injectées aux humains) par contre je n'aime pas du tout mais pas du tout la gestion des personnages. Durant les cinq premiers épisodes et même parfois un peu après je trouve la gestion de ces derniers CALAMITEUSE. Je ne peux pas approfondir pour éviter le spoil mais on nous présente régulièrement un personnage qui va décéder dans la seconde qui suit...Pourquoi ??? Quel était l'intérêt de perdre du temps sur ce personnage s'il crève dans la scène d'après ??? Et je ne parle même pas d'une mort en particulier qui, bien qu'elle pète la classe comme pas possible, survient à un très mauvais moment. Grosse boulette de timing là. De plus le début est un peu frustrant car les humains n'ont aucune idée de comment vaincre les cafards(ah ouais leur nom c'est terraformars en vrai) donc il y a pas mal de branlée mémorable parfois un peu soulante.

    TERRAFORMARS

    Enfin bref, dans l'ensemble TERRAFORMARS est une exceptionnelle série. Comptant pas mal de défauts elle réussit quand même à nous en mettre plein la vue avec ses incomparables qualités. C'est un must see que je conseille à toutes les personnes âgées d'au moins douze printemps. C'est nouveau, intriguant, prenant et en plus vous pourrez nettement améliorer votre culture générale. Que dire de plus ? La meilleure surprise de l'année 2014 ? Très possible.

    TERRAFORMARS

    Note finale : 18/20

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Salut à tous,

    juste un petit message pour vous remercier de vos visites sur le blog qui comme l'indique le titre de la news a dépassé les 100 000 pages vues ce matin. On se rapproche également des 50 000 visites. C'est une belle surprise qui me donne plus de motivation pour la suite. Merci encore. On se retrouve mercredi et jusqu'à la fin de la semaine avec des animes.

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Yahoo!

    votre commentaire
  • Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires