• On s'attaque aujourd'hui au premier des jeux que j'ai eu en solde sur le PSN, l'adaptation de la saga littéraire de R.R. Martin.

    Game of Thrones : le Trône de Fer

    Développeur: Cyanide

    Editeur: Focus Home Interactive

    Support: PS3

    Date de sortie euro: 7 juin 2012

    Genre: RPG

    Game of Thrones : le Trône de Fer

    Ultra connue et adulée à travers le monde, la saga Game of Thrones est en voie de devenir un monument du divertissement. D'abord saga littéraire à succès elle fut adaptée en série télévisée qu'absolument tout le monde connait. Il n'était donc pas étonnant d'apprendre le lancement d'un jeu vidéo basé sur cet univers. Je ne reviendrais pas sur le scénario de la série donc si vous ne connaissez, regardez là d'abord. Dans Game of Thrones le jeu, on incarne deux personnages successivement au fil des chapitres puis ensemble vers la fin du jeu. On incarne donc Mors Westford d'un côté, membre émérite de la Garde de Nuit et ancien vassal des Lannister, personnage froid, taciturne et entièrement dévoué au Mur. Et de l'autre Alester Sarwyck, fils aîné du seigneur de Puysaigues parti depuis 15 ans en exil et devenu prêtre de R'hllor, qui revient pour l'enterrement de son père. Chacun de leur côté, nos deux personnages vont vivre une aventure violente, sombre et sans grand espoir à l'instar des personnages de l'oeuvre originale. Je n'en dirais pas plus sur le scénario car il me faudrait donner bien trop de détails qui gêneraient ceux désirant y jouer. Cependant le scénario est sans conteste le point fort du jeu, l'ambiance est très bien retranscrite et l'histoire globale comme celle des personnages est vraiment géniale. Tous les protagonistes de l'histoire sont travaillés et grâce à la mise en scène parfaite, on se laisse facilement aller à en détester certains et à en adorer d'autres sans se rendre compte que tout n'est que pure fiction.

    Game of Thrones : le Trône de Fer

    Outre cet univers bien respecté on trouve moult qualités dans Game of Thrones. Tout d'abord la durée de vie, comptez sur environ 20 heures pour en voir le bout une première fois. Mais au vu du nombre de choix proposés il faudra au moins compter sur une deuxième session, le jeu peut donc vous occuper entre 35 et 50 heures en fonction du niveau de difficulté. Difficulté assez élevée par ailleurs. Ensuite la qualité des quêtes : avouons le il y a du travail. Elles sont assez nombreuses, variées et laissent toujours plusieurs choix ce qui permet notamment de se tromper ce qui aura des répercussions dans le scénario. Une réflexion approfondie sera alors demandée au joueur lors de son choix. Enfin, même s'il n'a pas conquis tous les joueurs, le gameplay est à mes yeux solide et, à défaut d'être original et énergique, parfaitement maîtrisé et maîtrisable. Les qualités de Game of Thrones sont donc légion et les fans devraient s'y retrouver parfaitement. Cependant comme on peut le voir en lisant les nombreuses critiques des sites et magazines spécialisés, le jeu comporte énormément de défauts. Tout d'abord(et cela doit se voir sur les images) c'est moche, c'est même immonde. Je n'avais pas vu un jeu aussi laid depuis au moins cinq ans. Pour tout dire, c'est du niveau de la PS2. Heureusement les décors sympatoches et l'ambiance permettent au joueur de passer outre l'image qu'il a sous les yeux. Mais c'est alors que la bande-son le rattrape. Cette dernière est juste affreuse, les doublages sont dégueulasses, mal ajustés et les musiques sont rares et inexpressives(seul le thème principal de la série vaut le coup mais ce dernier se fait très discret) de quoi se tirer une balle. Enfin, le gameplay est mou et peu inventif ce qui en soit ne m'a pas déranger à l'inverse des critiques spécialisés. Sachez toutefois que même pour moi, l'arbre des compétences des 6 classes(3 pour chaque perso), la capacité propre à chaque personnage(magie pour Alester, Zoman pour Mors) et globalement l'évolution des combattants n'ont pas paru suffisamment travaillés. Game of Thrones est donc un bon jeu mais qui ne satisfera que les fans absolus de la série et des romans. Les autres seront rebutés sans problème par les qualités techniques du titre dont les fameux chargements d'une minute trente et les ralentissements intempestifs.

    Game of Thrones : le Trône de Fer

    Graphismes: 09/20

    Gameplay: 13/20

    Durée de vie: 15/20

    Bande-son: 08/20

    Scénario: 18/20

    Note finale: 15/20

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Gun

    Le fait de parler de RDR m'a refait penser à un jeu de ma jeunesse qui se passait dans le monde des Cow-Boys : Gun. C'est parti.

    Gun

    Développeur: Neversoft

    Editeur: Activision

    Support: PS2

    Date de sortie euro: 10 novembre 2005

    Genre: Action

    Gun

    Gun est l'un des premiers jeu de cow-boy à avoir débarqué chez nous et le moins qu'on puisse dire, c'est que la concurrence était partie en vacances. Le jeu est-il pour autant une référence ? A mes yeux oui. Nous mettant dans la peau de Colton White, un jeune homme bien décidé à venger l'assassinat de ses parents par des gros noms du colonialisme, Gun nous propose de parcourir d'immenses étendues désertiques à la recherche de criminels dangereux, de visiter saloons et bordels comme il nous plaira ou encore de participer à des duels dans lesquels le sang froid prime. Tout cela est donc très classique et pourtant, c'est diablement efficace. Offrant un sentiment de liberté impressionnant au joueur, Gun peut se vanter d'avoir du contenu. Le scénario bien que simpliste est très bien foutu, assez long et peu répétitif, les quêtes secondaires ont une véritable âme et se veulent assez nombreuses et les à-côtés pourront également vous occuper deux-trois heures(minijeux et découverte). Au final c'est une quinzaine d'heures de jeu qui vous attendent et pas une seconde d'ennui.

    Gun

    En fait, sur le papier le jeu est simple. Mais grâce à une mise en scène superbement bien travaillée l'ensemble est magnifique. Porté par des personnages inoubliables et hauts en couleurs, l'univers de Gun promet de bien belles heures de jeu à qui s'y tentera. A défaut d'avoir de très bons graphismes, le jeu possède une direction artistique et un background très solides. Tout cela cumulé avec la bande-son de bonne qualité donne un résultat plus qu'honorable malheureusement trop souvent méprisé par les pseudos journalistes professionnels. Bref, pour conclure, Gun est un bon titre bien au-dessus de RDR et qui reste un de mes très bons souvenirs PS2.

    Gun

    Graphismes: 13/20

    Gameplay: 15/20

    Durée de vie: 15/20

    Bande-son: 16/20

    Scénario: 15/20

    Note finale: 15/20

    Yahoo!

    votre commentaire
  • On continue aujourd'hui avec le DLC de RDR, le sympathique Undead Nightmare.

    Red Dead Redemption : Undead Nightmare

    Développeur: Rockstar Games

    Editeur: Take 2 Interactive

    Support: PS3

    Date de sortie euro: 26 octobre 2010

    Genre: Action

    Red Dead Redemption : Undead Nightmare

    Seul et unique DLC solo de RDR, Undead Nightmare nous plonge dans un monde apocalyptique dans lequel les morts reviennent à la vie. Histoire parallèle au jeu original, Undead Nightmare place donc John Marston dans un monde rempli de zombies et d'autres créatures mythologiques telles que les Sasquatchs, le Chupacabra ou les chevaux de l'apocalypse. Le but est simple, arrêter la malédiction pour libérer le fils et la femme de John, tous deux contaminés. Il faut donc parcourir les nombreuses villes de la map, les libérer des zombies afin de récupérer diverses missions et objectifs secondaires qui nous conduiront à libérer l'Amérique. S'il n'y a rien d'incroyable en terme de scénario, on prend tout de même pas mal de plaisir à affronter les masses de zombies pour défendre les villes, à chasser le monstre, à dompter les chevaux de l'enfer ou à tout simplement recroiser nos amis et ennemis présents dans le jeu original.

    Red Dead Redemption : Undead Nightmare

    Ne cherchez pas plus loin, tous les défauts du jeu sont présents tout comme toutes ses qualités. Cependant le tout est vraiment beaucoup plus fun en plus de jouir d'une ambiance toujours aussi travaillée. Au final, sans être une révolution, Undead Nightmare est un jeu très sympa qui pour moins de 10€ vous occupera environ 7 à 8 heures. Si vous avez détesté le jeu, n'essayez pas le DLC, sinon allez-y et amusez vous.

    Red Dead Redemption : Undead Nightmare

    L'un des chevaux de l'Apocalypse, Guerre(les autres sont Famine, Mort et Pestilence)

    Graphismes: 18/20

    Gameplay: 12/20

    Durée de vie: 13/20

    Bande-son: 15/20

    Scénario: 10/20

    Note finale: 14/20

    Yahoo!

    votre commentaire
  • En promo actuellement pour 12,79€(avec Red Dead Redemption Undead Nightmare) sur le PSN, RDR m'a bien tenté. Cependant le résultat est extrêmement mitigé.

    Red Dead Redemption

    Développeur: Rockstar Games

    Editeur: Take 2 Interactive

    Support: PS3

    Date de sortie euro: 21 mai 2010

    Genre: Action

    Red Dead Redemption

    Monstre de l'année 2010, RDR avait suscité bien des passions parmi les joueurs. Considéré comme un très bon jeu par la presse spécialisée son côté atypique et son univers sombre avaient su séduire. J'ai donc saisi l'occasion d'y jouer pour pas cher afin de me faire mon propre avis et le moins que l'on puisse dire, c'est que RDR n'est absolument pas un grand jeu. Un jeu sympa oui, un jeu bof oui, éventuellement un bon jeu pour certains d'accord mais un très bon jeu certainement pas. Alors je passe sur le scénario rapidement : vous êtes John Marston, un ancien hors la loi forcé par les fédéraux à retrouver et tuer ses trois anciens compères pour pouvoir récupérer sa femme et son fils. C'est tout ce qu'il faut retenir, le reste est d'une banalité affligeante et tout fan de western aura vu ça mille fois. Pour parfaire le tout, les personnages qui sont censés donner du piquant à l'univers sont d'une nullité hallucinante : McDougall, West Dickens, le marchal, Jack Marston, Dutch, Bill Williamson, Javier Escuella, DeSanta, Reyes, Allende et même John Marston sont d'une pauvreté incroyable. Seuls les personnages d'Abigail Marston et de Bonnie McFarlane réussissent à sortir du lot, et encore. Le côté background est donc tout simplement mauvais, il n'y a rien d'autre à dire. Pourquoi ? Tout simplement car le jeu n'est absolument pas sérieux. C'est simple, l'intégralité du jeu n'a aucun cohérence et n'est jamais vraisemblable. Les personnages agissent n'importe comment, les quêtes sont tellement cyniques dans leur déroulement qu'on assiste juste à de l'humour noir mal foutu en permanence et les dialogues sont archi pauvres. La raison est simple, Rockstar a voulu faire une parodie, un jeu qui se moque de tout tout le temps. Le problème c'est qu'on assiste juste à un enchaînement de critiques, de vannes d'humour noir et de mauvaises nouvelles à tel point qu'on se fout éperdument de ce qui arrive. Si vous voulez faire rire, peur ou rendre triste vous n'utilisez pas le thème en permanence. On annonce une bonne nouvelle avant d'en annoncer une mauvaise, afin de rendre l'impact de cette dernière plus grand. Là c'est juste une succession d'événements remplis de cynisme. On n'y croit pas et de toutes manières on s'en fout royalement tant c'est mauvais. Et puis il ne faut pas compter sur les objectifs secondaires pour approfondir l'histoire, comme je l'ai dit ces derniers ne servent qu'à rajouter de la durée de vie artificiellement, sans elles le jeu ne durerait qu'une quinzaine d'heures et non une trentaine(pour les plus courageux). Ennuyeuses au possible, elles n'apportent rien au jeu si ce n'est renforcer un peu plus l'incohérence générale.

    Red Dead Redemption

    Maintenant qu'on a compris que seules les quêtes principales valaient à peu près le coup attardons nous sur celles-ci. Bien plus riches et vastes que les autres, les bons moments s'y dérouleront tous. Sans êtres originales ni même passionnantes il faut avouer que l'ambiance y est bonne(comme en dehors d'ailleurs, même pendant les quêtes secondaires étrangement l'ambiance y est) et que les objectifs sont variés et prenants à la longue. Cependant les défauts du jeu vous rattraperont vite. Si graphiquement(visuellement dirons nous) le jeu est nickel le côté technique est désastreux. Bugs à foison(surtout sur la version PSN), problèmes d'animation des chevaux, murs invisibles, brins d'herbe qui bloquent un charriot, bugs de collision, de sons, cinématiques qui passent à la trappe etc j'en passe et des meilleures sont autant de problèmes qui touchent le jeu. Heureusement ceux ci n'empêchent pas de jouer mais il faut avouer que c'est désagréable d'échouer dans une mission à cause d'eux et de devoir recharger sa partie ce qui nécessite d'avoir la chance d'être tombé sur un des très rares checkpoints bien placés et d'attendre une bonne minute que le chargement se soit écoulé.

    Ensuite le gameplay. Si celui-ci est pratiquement le même que dans les GTA on constate ici aussi que le travail n'a été fait qu'à moitié. La visée automatique censée nous aider ne fonctionne jamais, le contrôle à cheval est insoutenable et le personnage est d'une lourdeur et d'une lenteur affligeante. Un univers comme celui des cow-boys est un univers qui doit aller vite, être speed, ici on a vraiment l'impression de contrôler un petit vieux tout juste sorti de sa retraite ; c'est pathétique. Une fois passé les bugs, le manque de travail du background, le gameplay irritant et le scénario banal que reste t-il ? La bande-son tout d'abord qui il faut l'avouer est vraiment bien foutue ; la durée de vie, une bonne trentaine d'heures pour les fans ce qui est très bon pour le genre ; la diversité de missions, qui évidemment n'attirera que ceux qui seront vraiment séduits.... En fait même si le jeu est plutôt sympathique à parcourir du fait d'une bonne ambiance, de pas mal de fun et de beaucoup d'action assez cool quand le gameplay ne fait pas des siennes(ce qui n'arrive pas tout le temps non plus j'ai peut-être exagéré, les problèmes de gameplay sont réguliers mais pas permanents, sauf à cheval) il faut avouer que rien n'est vraiment bon dans RDR.

    Pour tout dire j'ai vraiment l'impression qu'aucun aspect du jeu n'est vraiment terminé, c'est un peu "le jeu à 80%". Pour ma part je l'ai trouvé sympatoche mais sans plus. Les rares bons côtés sont banals, les mauvais sont dû à un manque énorme de travail et de rigueur bref, c'est une déception. Si vous n'avez rien d'autre à faire, si vous êtes dans une période creuse par exemple alors y jouer vous occupera agréablement cependant passez votre chemin si vous voulez un jeu exceptionnel.

    Red Dead Redemption

    Graphismes: 18/20

    Gameplay: 12/20

    Durée de vie: 13/20

    Bande-son: 15/20

    Scénario: 09/20

    Note finale: 12/20

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Salut à tous je voulais juste vous prévenir au cas où vous ne seriez pas au courant qu'il y a des soldes sur le PSN du 9 au 30 avril. Ces soldes sont vraiment géniales, elles concernent beaucoup de jeux voilà pourquoi je vous conseille d'aller y faire un petit tour. Pour ma part je me suis pris:

    -Demon's Souls à 7,99€

    -Ni no Kuni à 6,99€

    -Game of Thrones à 7,99€

    -Alice : Retour au pays de la folie à 8,99€(avec American's McGee Alice)

    Pour moins de 32€ j'ai donc de quoi m'occuper. Pour ceux que ça intéresse il y a aussi Tales of Xilia à 15€, Tales of Graces f à 13€, Metal Gear Solid 2,3 et HD à pas cher non plus, le pack Ico/Shadow of the Colossus pour une quinzaine d'euros et Devil May Cry HD Collection à environ 13€. Voilà.

    Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires