• One-Punch Man

    Comme promis on se retrouve aujourd'hui pour parler de ce qui est considéré comme l'anime de l'année 2015 j'ai nommé : One-Punch Man.

    One-Punch Man

    Nom Original : One-Punch Man

    Auteur : ONE, Yusuke Murata

    Années de production : 2015

    Catégorie : Seinen

    Genre : Action, Comédie, Science-fiction

    Studio : Madhouse Production

    Durée : 12 épisodes de 22 minutes, 6 OAV de 20 minutes

    One-Punch Man

    Webcomic débuté en 2009 sous l'inspiration de l'auteur ONE, One-Punch Man a très rapidement remporté un succès imprévisible. Séduite par l'univers décalé de l'oeuvre et par la réussite de ONE, qui s'auto-édite, la Shueisha a alors entrepris les négociations afin d'en faire un manga papier. L'accord aboutira le 14 juin 2012 par la sortie du premier tome du manga, scénarisé par ONE et dessiné par Yusuke Murata. Fort de son succès de plus en plus impressionnant au pays du soleil levant, ONE s'est finalement fait approcher par Madhouse Production pour réaliser un anime adapté de son bébé. One-Punch Man l'anime a donc fait ses débuts à la télévision japonaise le 5 octobre 2015 et s'est achevé le 21 décembre de la même année. Que ce soit dans son pays d'origine ou sur Internet, ça a été un carton monumental et je suis persuadé que vous en avez tous entendu parler de près ou de loin. J'étais dans la même situation et je dois avouer que j'en entendais tellement parler que je n'avais aucune envie de voir la série. Finalement j'ai attendu que ça se tasse un peu et, abandonné par ma lassitude, j'ai sauté sur l'occasion de voir One-Punch Man. Mais avant d'en dire plus qu'est ce que One-Punch Man ???

    One-Punch Man

    One-Punch Man raconte le quotidien d'un jeune homme sans emploi du nom de Saitama. Vivant dans un monde où les monstres existent, il a passé trois ans à s'entraîner afin de devenir un super-héros capable de les repousser. Malheureusement, du fait de l'intensité de son entraînement, Saitama a perdu tous ses cheveux durant cette période. Mais le résultat est là, peut-être même un peu trop là. En effet, le jeune homme est désormais capable d'éradiquer n'importe quel adversaire en un seul coup de poing. Lassé de ne jamais trouver d'opposant à sa hauteur, Saitama, dont l'impassibilité et la froideur l'éloignent de l'amour de la foule, qui la plupart du temps ignore ses exploits, passe son temps dans son petit appartement à se lamenter. Mais un jour il fait la rencontre de Genos, un jeune cyborg en quête de vengeance. Voyant l'incroyable puissance de Saitama, Genos décide de devenir son disciple. Commence alors une aventure loufoque et imprévisible pour les deux nouveaux amis.

    Alors autant vous prévenir tout de suite si vous ne le savez pas, One-Punch n'est pas doté d'un bon scénario, il ne repose pas sur de bons personnages et ne bénéficie pas spécialement de bons dialogues. Mais alors pourquoi toute cette hype ??? Eh bien en réalité One-Punch Man(qui est catalogué comme un seinen) est un contre-shônen et plus particulièrement un contre-nekketsu. Son seul et unique but est de reprendre tous les codes habituels du nekketsu pour les détourner de manière humoristique. Un héros au physique classe ou remarquable ? Voici Saitama, le mec petit, habillé en pyjama jaune et totalement chauve. Une histoire d'amitié, d'amour et d'héroïsme ? Voici Saitama, le mec qu'en a rien à foutre des autres et qui ne se bouge que quand il le veut. Des combats de trois ans avec plein de parlote ? Ici les combats durent une minute top chrono et l'ennemi termine toujours en morceaux. Des héros trop classes ? Ici ils s'appellent Banana Man, Atomic Samouraï, Chevalier Turbine, Pur Porc etc.... Bref je pense que vous avez compris l'idée. Et c'est cette idée génialement drôle qui a fait le succès de One-Punch Man et c'est à mes yeux mérité. C'est extrêmement drôle et, si la plupart des personnages sont à la ramasse niveau intérêt, Saitama est l'un des meilleurs héros que j'ai pu voir dans un nekketsu. Genos se débrouille aussi, sans toutefois avoir une once d'originalité(les autres persos vous oubliez immédiatement !). Cependant malgré cette particularité qui fait tout son sel, One-Punch Man souffre de quelques défauts. La plupart sont mineurs comme le rythme un peu en dents-de-scie ou encore la fin peu inventive mais l'un d'entre eux est assez imposant.

    One-Punch Man

    Ce défaut se trouve dans la scénario ou plutôt dans l'esprit de la série. En effet, je vais un tout petit peu spoilé mais ce n'est absolument pas grave, à partir d'un certain moment de l'histoire, Saitama et Genos vont s'inscrire dans l'Association des super-héros afin de faire de cette passion leur métier. Premier coup dur, Saitama ne sera classé que dans les super-héros moyen car il a totalement raté la partie orale et intellectuelle du test. Second coup dur, alors qu'il cherche à obtenir le soutien du public et à se faire connaître, il est sans arrêt accusé de tricherie du fait de sa trop grande puissance et de son rang assez bas dans la hiérarchie...En gros, le personnage principal du contre-nekketsu devient un personnage héroïque aux motivations manichéennes et qui, du fait de ces accusations, doit constamment lutter pour prouver son courage et ses capacités aux autres. Saitama rentre alors dans le club très ouvert des héros de nekketsu aux côtés d'Ichigo, Naruto, Gon, Goku, Natsu, Luffy j'en passe et des meilleurs. Le contre-nekketsu devient alors un nekketsu lambda et utilise même les codes habituels comme ils devraient l'être et non plus comme des parodies. Non content de changer complètement son fusil d'épaule, la série s'embourbe elle même dans les ennuis car son principe de base faisait qu'il n'y avait nullement besoin de scénario et de personnages développés. Mais si on rentre dans la catégorie du nekketsu, il en faut nécessairement un minimum, même si c'est simple ou enfantin. Et là, c'est le drame. One-Punch Man perd beaucoup d'intérêt, pas tout mais beaucoup. La seconde moitié de la série devient alors nettement moins rafraîchissante même si l'humour est toujours présent. C'est de loin ma plus grande déception concernant cet anime qui aurait pu s'en tirer avec les honneurs. C'est drôle, c'est original pendant sa première moitié et la réalisation est incroyable(le niveau technique est tout simplement bluffant, Madhouse quoi) mais malgré tout ce problème flingue en vol la série qui aurait pu faire partie de mes favorites. Du coup sans trouver One-Punch Man moyen ou mauvais, je ne peux que douter du mérite qu'il a être nommé anime de l'année 2015. Il se trouve que je n'ai regardé aucun autre anime de cette année là donc je ne peux le comparer avec un autre mais je doute de cette première place. Quoiqu'il en soit j'ai malgré tout passé un bon moment avec cette série, qui devrait avoir une saison 2, et j'ai vraiment apprécié cet univers décalé et cet aspect de contre-nekketsu.

    One-Punch Man

    Note finale : 16/20

    « Nouveau fonctionnement du blog !Star Wars : Knights of the Old Republic »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :